Entre scènes d’intérieur et liberté du grand air, les clichés de Stef Mitchell saisissent les derniers instants de l’été, qui s’effacent dans la douce lumière de l’automne, dans une atmosphère de contemplation désinvolte et de temps suspendu.

DÉCOUVRIR

Textures esthétiques et lignes graphiques habillent des pièces nues et l’immensité du ciel.

Chaque photo diffuse subtilement l’éclat des ornements totémiques de Paco. Apaisé dans une nouvelle familiarité, le genre est éphémère et incontesté. Voici Paco Rabanne aujourd’hui:en mouvement, désinvolte et libre

DISCOVER